"Al marqués no le gustan los escritores, se lo advierto; es su única antipatía. Sepa usted el latín, el griego, si puede, la historia de los egipcios, de los persas, etc., va a honorarlo y a protegerlo como a un sabio. Pero no se le ocurra escribir ni una sola página en francés, sobre todo sobre asuntos graves y por encima de su posición en el mundo; le llamaría escritorzuelo y le tomaría tirria..."

 

Stendhal, Rojo y Negro (Crónica de 1830)

Madre / Montaña / Jazmín: Crónica de 1973 - Tomo II

Madre / Montaña / Jazmín: Crónica de 1973 - Tomo I (Spanish Edition) Madre / Montaña / Jazmín: Crónica de 1973 - Tomo I (Spanish Edition)

  « Mère / Montagne / Jasmin (Chronique de 1973) » est un texte publié en 2 volumes qui racontent l’évolution de l’Unité Populaire Chilienne vue de Paris.  A cette époque -1970/1973- la France suivait de très près la vie politique du Chili et l’Union de la Gauche française (Parti Socialiste, Parti Communiste Français, Parti Radical) s’inspirait ouvertement de "l’Unidad Popular" et du Gouvernement d’Allende.

   La comparaison entre les deux processus constitue l’axe du récit. Mais, en même temps, le narrateur-observateur (exilé à Paris et empêché par les évènements de retourner dans son pays) établit un parallèle entre les luttes du Chili contre l’impérialisme américain au XXe siècle et la lutte du peuple chilien contre l’Empire Espagnol au début du XIXe. Deux batailles historiques –celle de Rancagua en 1814 et celle de La Moneda en 1973- symbolisent les efforts des Chiliens pour leur liberté. Ces deux confrontations se soldèrent par une défaite, mais elles furent le point de départ d’un processus de récupération qui allait permettre aux Chiliens de battre les armées de l’Empire Espagnol en 1818 et, en 1990, grâce à l’arrivée au pouvoir de la Concertation Démocratique, de renverser la dictature de Pinochet instaurée par l’Empire Américain.
  

Écrite par l’auteur-narrateur entre 1973 et 1975, cette « œuvre de jeunesse » fut refusée par les éditeurs espagnols de l’époque et oubliée dans un tiroir pendant presque 40 ans. Mais aujourd’hui, coïncidant avec les célébrations du bi-centenaire de l'indépendance de l'Amérique hispanique, le texte a été repris, complété et enrichi par un Épilogue qui situe tous ces évènements du passé dans une nouvelle perspective historique .

ARTICLES/ARTICULOS