Paul Klee-Curso n°8 del Bauhaus Paul Klee-Curso n°8 del Bauhaus












"La masse textuelle du roman est amorphe. La masse textuelle de l'Intertexte prend la forme que l'écrivain veut lui donner, en harmonie avec son contenu. Par exemple, dans Madre /  Montaña / Jazmín, le texte est développé en cercle et en spirale, en croix et en carré, suivant les plans urbains de la ville de Paris (où le texte est écrit) et celui de la ville de Rancagua (dont l'histoire est racontée).

Madre / Montaña / Jazmín. Tomo II, p.11
“…Este último es el caso de la historia de la espiral (…) que nos impone de nuevo la cuestión de la dirección del movimiento. Tenemos que conocer su dirección porque la cuestión del alargamiento o del acortamiento del radio es esencial desde un punto de vista psíquico. Se enuncia así: ¿me desato del centro con un movimiento que se hace más y más libre? ¿O mis movimientos se someten más y más a un centro que terminará por absorberme completamente? Esta cuestión no es, ni más ni menos, que una cuestión de vida o muerte. Y la decisión depende de la flechita.”
 
Madre / Montaña / Jazmín.  Tome II, p.11
"…Ce dernier cas est celui de l'histoire de la spirale (…) qui nous impose à nouveau la question de la direction du mouvement. Il nous faut connaître la direction car la question de l'allongement du rayon ou de son écourtement est essentielle d'un point de vue psychique . Voici son énoncé: est-ce que je me détache du centre avec un  mouvement qui devient de plus en plus libre? Ou est-ce que mes mouvements se soumettent de plus en plus à un centre qui finira pour m'absorber complètement? Cette question n'est, ni plus ni moins, qu'une question de vie ou de mort. Et la décision dépend de la petite flèche."

 

ARTICLES/ARTICULOS