Le plurilinguisme, encore et toujours.

 

 

Les mots en couleur foncée font partie des paraphrases structurées autour du texte original de Bakhtine en clair (Esthétique et Théorie du roman), repris en intertextualité dans le "Dialogue intertextuel avec Bakhtine".

 

Note 110

L’intertexte contient non pas une seule langue mais plusieurs qui, rassemblées, forment une unité purement stylistique et nullement linguistique…



Note 113

L’analyse stylistique de l’intertexte ne peut être productive hors d’une compréhension profonde du plurilinguisme, du dialogue des langages et des langues d’une époque donnée.

 

Note 114

À notre époque, où le plurilinguisme est le plus vigoureux, où la collision et l’interaction des langages et des langues sont particulièrement tendues et fortes, où le plurilinguisme investit les langages et les langues de tous les côtés, c’est-à-dire à cette époque si favorable à l’intertexte….

ARTICLES/ARTICULOS