Les mots en couleur foncée font partie des paraphrases structurées autour du texte original de Bakhtine en clair (Esthétique et Théorie du roman), repris en intertextualité dans le "Dialogue intertextuel avec Bakhtine".

 


Note 231

 
Le roman s’adapte mal aux nouvelles donnes du plurilinguisme européen. Les éditeurs conventionnels, les critiques et les prix littéraires confortent le monolinguisme « national ». Mais le plurilinguisme européen (et mondial, grâce à Internet) favorisera l’essor de l’intertexte.

  

Note 232

 
L’intertexte se forme et grandit précisément dans ces conditions d’activité aiguë du plurilinguisme interne et externe (plurilinguisme intertextuel, tout simplement). C’est son élément naturel. C’est pourquoi l’intertexte se place, au plan linguistique et stylistique, à la tête du processus de développement et de renouvellement de la littérature.

ARTICLES/ARTICULOS