NOTE DE LECTURE DU 7 AVRIL 2015

Extraits :

Publié en 2000 à La Différence, ce très étonnant roman du Chilien Roberto Gac – vivant en France depuis 1969, après un séjour new -yorkais à l’issue duquel il abandonna sa spécialité  d’origine,  la  psychiatrie  –   est  en réalité  le quatrième volet d’une pentalogie fictionnelle (« Les phases de la guérison ») construite – en gros – autour des rapports entre  psychiatrie  et  littérature,  mais  peut  tout  à  fait,  semble-t-il,  se lire totalement indépendamment.
(...)
Loin de se limiter à une glose, une mise en abîme et une réécriture contemporaine, ces 300 pages proposent une plongée inouïe et méchamment délirante à la fois dans une « véritable vie » de Dante Alighieri, dont les circonstances moyenâgeuses revisitées résonneraient par exemple avec les excellents « Esquisse d’un pendu » de Michel Jullien ou « Le rêve de Galilée » de Kim Stanley Robinson, dans une intense réflexion en action sur la nature de l’écriture poétique, dans une critique farceuse et décapante tant de l’impérialisme américain ordinaire que des miroirs célestes des sectes scientologiques et supérieures de tout poil (par une approche totalement différente de celle retenue en filigrane par L.L. Kloetzer dans leur « Cleer »), et enfin dans une satire débridée de la psychiatrie clinique et de sa quête désespérée et frénétique d’une « guérison », qui donne son titre au roman, et qui explique sans doute, en arrière-plan, l’abandon rapide de sa première carrière par l’auteur.
Livre déroutant dans sa forme, excitant nécessairement la curiosité de la lectrice ou du lecteur par ses audaces formelles et son heureux mélange de folie débridée et de récit classique, par sa très réussie juxtaposition dans l’esprit du narrateur des récits médiévaux et des tornades contemporaines, « La guérison » est un grand roman aux facettes multiples et aux tonalités variées et minutieuses. Féroce, drôle et miraculeusement documenté, il permet plus que jamais de rappeler en beauté que, ici comme ailleurs, la farce est rarement gratuite.

Sur Babelio.

 

ARTICLES/ARTICULOS