"Ainsi le parler d'oïl allègue en sa faveur qu'il est plus facile et délectable, donc plus répandu, et qu'ainsi il a fait sienne toute oeuvre d'anciens auteurs ou de trouvères, les tournant en prose vulgaire..."

 

DANTE, De Vulgari Eloquentia, Livre Premier, X.

De l'éloquence en langue d'oïl (La Guérison)

Couverture : Salvador Dali, Virgil's last words, aquarelle, 1953. Couverture : Salvador Dali, Virgil's last words, aquarelle, 1953.

  

"De l'éloquence en langue d'oïl" recueille les traductions  en français des textes de "La Guérison" écrits en italien, en espagnol et en anglais. C'est seulement en les intégrant à la lecture de la version originale de "La Guérison" (intertexte plurilingue) que ces traductions trouvent leur sens véritable. Elles ont été légèrement retouchées pour faciliter, éventuellement, leur lecture isolée. Les références des citations de l'œuvre de Dante ne tiennent pas compte, bien entendu, des modifications intertextuelles.

 

 

ARTICLES/ARTICULOS