"El corazón lo manda y de escribir tengo el deber..."

Vladimir Maïakovski

 

 

Ilustración y diseño de la cubierta : Javier Aceytuno Ilustración y diseño de la cubierta : Javier Aceytuno

 El Bautismo ( sous-titré « anti-roman » et publié sous le pseudonyme de Juan Almendro) , raconte la vie et la mort de Juan-Agustin Palazuelos, grand espoir de la littérature chilienne, mort en 1969 à 33 ans. L'histoire se déroule dans une petite maison au cœur de la Cordillère des Andes, le jour du baptême de son fils. Juan-Agustin Palazuelos, qui se définissait lui-même comme écrivain d' « anti-romans », expose tout au long de cette fête orgiaque sa conception de la littérature, avant de mourir tragiquement à la fin des festivités.

 

Le texte, divisé en quatre « livres », est traversé par une dizaine de genres littéraires différents (roman, conte, théâtre, essai, reportages journalistiques, scientifiques, etc., etc.) et par de brefs « anti-romans » tissés avec de nombreuses citations intertextuelles dans leur langue d'origine.

 

Presse El Bautismo

Ils ont aimé El Bautismo

ARTICLES/ARTICULOS